01/09/2013

Pourquoi dit-on qu'un chien "hurle à la mort"?

Pourquoi dit-on qu’un chien « hurle à la mort » ?

Depuis les temps les plus reculés, il existe une superstition : quand un chien pousse des cris inusités, il annonce une mort imminente ou une catastrophe.  Autrement dit, il « hurle à la mort ».   Le chien était censé posséder des pouvoirs surnaturels lui permettant de prédire l’avenir, surtout lorsqu’un malheur se préparait.  En dépit de ce don, le chien ne s’est jamais vu reprocher les évènements qui s’ensuivaient, pas plus qu’on ne l’a jamais considérer comme une créature néfaste à cause de son rapport avec la mort.  Au contraire, on le tenait pour «  le meilleur ami de l’homme », qui essayait de toutes ses forces de prévenir ses maitres contre un danger qui le menaçait.

 

Repoussant l’explication qui fait intervenir le surnaturel, un spécialiste a exposé une théorie nouvelle : les chiens en question avaient la rage. Quand un chien est atteint de cette maladie, il hurle, gémit, émet des sons curieux qui ne peuvent passer inaperçus.  Si le chien contaminait son maitre, qui en mourait, on avait tôt fait de raconter alentour que le maitre avait rendu l’âme peu de temps après que son chien eut fait entendre des bruits inhabituels.  A une époque où on était loin d’avoir compris les principes de la transmission des infections, on voit sans peine comment on a pu prendre pour un présage le lien entre les pleurs du chien et la mort de l’homme.

 

 

Source : Le chien révélé de Desmond Morris

Les commentaires sont fermés.