16/02/2012

Race de chien : Airedale Terrier

Airedale Terrier

 

 

Club canin, les baraques, Waterloo, photo, concours, chien, animaux, détente, st-Hubert, 4b,urcsh, éducation, obéissance, agility, défense, clicker training, flyball, rendez-vous, LA référence à Waterloo, 5c

 

 

Origine : Angleterre
Aptitudes particulières : Chien de compagnie, de chasse (courant/recherche ou déterrage).

Espérance de vie : 11.2 ans
Taille mâle : 58.00 cm à 61.00 cm
Taille femelle : 56.00 cm à 59.00 cm
Poids mâle : 18.00 kg à 22.00 kg
Poids femelle : 17.00 kg à 20.00 kg

Standard FCI (Europe et divers) : Standard No 7 - Groupe 3
Standard AKC (Etats-Unis) : reconnu




Historique


Il était nécessaire aux chasseurs de loutres britanniques d'avoir un chien adapté à cette chasse particulière. En croisant l'Otterhound avec le Old Rough-coated Working-Terrier, puis en rajoutant du sang de Bull-Terrier, ils obtinrent l'Airedale-Terrier.
Il fut vite reconnu par le Kennel Club, c'est à dire en 1886. La France l'adopta entre les 2 guerres.


Caractère/Mouvement


Caractéristiques : Chien à l'expression vive, rapide en action, toujours sur le qui- vive au moindre mouvement. L'expression des yeux, le port des oreilles et de la queue révèlent et dénotent le caractère.
Tempérament : Sociable et confiant amical, courageux et intelligent. En éveil à tout moment, pas agressif mais intrépide,


Physique

 

Le plus grand des terriers. Chien musclé, actif, assez cob, qui ne donne pas la moindre impression d'être haut sur pattes ni d'avoir le corps exagérément long.
TETE :
Exempte de rides. Tête bien proportionnée, sans différence apparente dans la longueur entre le crâne et le chanfrein.
REGION CRANIENNE :
Crâne : Long et plat, pas trop large entre les oreilles ; il se rétrécit légèrement en allant vers les yeux.
Stop : A peine visible.
REGION FACIALE :
Truffe : Noire.
Museau : Bien rempli devant les yeux ; il n'est pas creux et ne tombe pas brusquement sous les yeux, mais de délicates ciselures évitent l'aspect cunéiforme et la tête commune.
Lèvres : Serrées.
Mâchoires/Dents : Les mâchoires supérieure et inférieure sont hautes, puissantes, fortes et musclées, car la force du museau est très recherchée. Les mâchoires ne doivent pas être développées à l'excès au point de donner un aspect arrondi ou saillant aux joues, car les joues chargées sont à éviter. Dents fortes. On préfère l'articulé en ciseaux, c'est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées à l'aplomb des mâchoires. Les mâchoires qui se referment comme un étau sont admises. Le prognathisme supérieur ou inférieur est un défaut.
Joues : Plates et non pas rondes.
Yeux : De couleur foncée, petits, non proéminents, pleins de l'expression « terrier », de vivacité et d'intelligence. L'œil clair ou l'œil saillant est à proscrire.
Oreilles : En forme de V et portées sur le côté, petites, mais pas disproportionnées par rapport à la taille du chien. La ligne supérieure de l'oreille pliée est légèrement au dessus du niveau du crâne. L'oreille pendante ou l'oreille attachée trop haut est un défaut.
COU :
Sa ligne est pure ; il est musclé, de longueur et d'épaisseur moyenne ; il s'élargit graduellement vers les épaules ; il est exempt de fanon.
CORPS :
Dos : Court, fort, droit et de niveau, sans signe de fléchissement.
Rein : Musclé. Chez un chien au rein court et à la poitrine bien garnie de côtes, il y a peu d'espace entre les dernières côtes et les hanches. Quand le chien a le rein long, cette région a tendance à être peu soutenue.
Poitrine : Bien descendue (approximativement au niveau des coudes), mais elle n'est pas large. Côtes bien cintrées.
QUEUE :
Attachée haut et portée gaiement, mais pas enroulée sur le dos. Doit avoir suffisamment de force et de substance. Elle est habituellement écourtée. Son extrémité est approximativement au niveau du sommet du crâne.
MEMBRES :
AVANT-MAIN :
Les antérieurs sont parfaitement droits avec une bonne ossature.
Epaules : Longues, obliques, bien inclinées en arrière. Les omoplates sont plates.
Coudes : Dans l'axe du corps. Ils jouent librement sans être gênés par les côtes.
ARRIERE-MAIN :
Cuisse : Longue et puissante.
Grasset : Bien angulé, tourné ni en dedans ni en dehors.
Jambes : Musclées.
Jarrets : Bien descendus. Vus de derrière, ils sont parallèles.
PIEDS :
Petits, ronds et serrés, avec des coussinets bien épais et des doigts modérément cambrés qui ne sont ni tournés vers l'intérieur ni tournés vers l'extérieur.
ALLURES :
Les membres se portent droit devant. Les antérieurs se meuvent sans contrainte, parallèlement aux côtés. Vus de face, les membres antérieurs sont dans le prolongement de la ligne droite du devant, l'écartement des pieds étant égal à celui des coudes. La puissance de propulsion est fournie par les membres postérieurs.
ROBE
POIL :
Dur, dense et « fil de fer », pas long au point de paraître hirsute.
Le poil est couché, droit et serré, couvrant le corps et les membres. Le poil de couverture est dur, « fil de fer » et raide. Le sous-poil est plus court et doux. Les poils les plus durs sont gaufrés ou à peine ondulés.
Le poil bouclé ou mou est un grave défaut.
COULEUR :
Le manteau est noir ou grisonné de même que le sommet du cou et la région supérieure de la queue. Toutes les autres régions sont couleur feu. Les oreilles sont souvent d'un feu plus foncé et des charbonnures peuvent apparaître autour du cou et sur les côtés du crâne. On admet quelques poils blancs entre les membres antérieurs.


Défauts


Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
NB : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

 

Sources : http://www.fci.be/nomenclature.aspx

 

Les commentaires sont fermés.