13/11/2011

Prévention des morsures de chien

Prévention des morsures - Conseils pour adultes, enfants

et propriétaires de chiens

Pour les parents

Ne laissez jamais un chien sans surveillance avec un enfant de moins de 10 ans.

Les enfants peuvent sans le faire exprès l' énerver ou lui faire mal. Ils

n'interprètent pas toujours corrèctement ses menaces. Un accident peut aussi

arriver avec un "gentil" chien.

Pour les enfants

A la maison

Ne dérange jamais un chien qui mange ou qui se trouve à sa place.

Si tu veux caresser ou jouer avec ton chien, appelle-le, il doit venir vers toi.

Dans la rue

Si tu veux caresser un chien, demande d'abord la permission à son

propriétaire. Sois préparé à ce qu'il te dise:" Non, tu ne le peux pas".

Ne va jamais vers un chien qui est seul derrière une barrière ou attaché devant

un magasin.

Quand tu rencontres un chien: ne cours pas, ne crie pas, ne fais pas de

mouvements brusques même si le chien est en laisse. Cela peut lui faire peur ou

l'exciter s'il n'est pas habitué aux enfants. Si tu es à vélo, en rollers ou en

trottinette et que tu vois un chien, essaye de passer lentement à distance pour

ne pas le surprendre ou l'effrayer. Si ce n'est pas possible, passe à pied à còté

de lui.

N'essaye jamais de t'enfuir, le chien est plus rapide que toi!

Pour les enfants et les adultes

Ces conseils peuvent vous aider si vous avez peur des chiens ou si un chien vous

menace dirèctement ou vous agresse:

Restez debout sur place ou partez lentement, ne criez pas.

Respirez profondément, laissez les bras pendre le long du corps, baissez les

épaules: les mouvements et les cris excitent encore plus le chien.

Ne regardez pas le chien dans les yeux, détournez le regard: fixer le regard d'un

chien peut être pris comme une menace ou une provocation et favoriser

l'agression.

Laissez tomber ce que vous avez dans les mains, c'est peut-être ce qui intéresse

le chien.

Dites au propriétaire que vous avez peur.

Si vous tombez par terre, roulez en boule, protégez-vous le visage et la nuque

avec les bras et les mains.

Pour les propriétaires de chiens

N'oubliez pas que certaines personnes ont peur des chiens!

Soyez conscients de votre responsablité en tant que propriétaire de chien:

prenez part aux classes de chiots et aux cours d'éducation. Eduquez votre chien

et entraînez-vous régulièrement.

Tenez votre chien en laisse dans les lieux publics pour ne pas déranger.

Quand vous croisez des joggers, des vélos, des enfants ou des personnes âgées,

rappelez votre chien et tenez-le en laisse si nécessaire.

Si votre chien aboie ou agresse quelqu'un:

rappelez-le de suite, tenez-le

éloigné de la victime, aidez-la et donnez votre nom et adresse.

Prenez toujours au sérieux chaque grognement ou morsure même à

l'encontre d'un membre de la famille!

Dans ce cas, prenez contact avec un(e) vétérinaire comportementaliste pour

établir le risque de dangerosité de votre chien et pour trouver des solutions.

Prenez entre- temps toutes les mesures de sécurité nécessaires pour éviter un

nouvel incident.

Texte: I. Hengrave Burri, L. Hornisberger, T. Lentze, Traduction: Stella Peppler

06/11/2011

Quelques idées fausses

IDEES FAUSSES

Voici quelques-unes de ces "idées fausses", commentées, pour vous permettre de mieux comprendre et soigner votre chien.

Plonger le nez du chiot dans ses déjections l’aidera à devenir propre…
FAUX! Premier exemple d’anthropomorphisme! Ce qui vous paraît sale et désagréable, ne l’est pas forcément pour votre animal, bien au contraire! Les chiens aiment renifler l’urine de leurs congénères pour obtenir des informations sur leur identité. A l’état naturel, il est même fréquent que le jeune chiot mange ses propres selles! Ce qui vous semble être une sanction, ne l’est donc pas pour votre animal…

Mieux vaut laisser les croquettes en libre-service…
FAUX! Votre chien n’est pas un chat! Contrairement à ce dernier, il régule beaucoup moins bien ses prises alimentaires et aura tendance à manger avec excès et en continu. C’est donc l’obésité qui le guette. Il est donc préférable de lui donner un à deux repas par jour, à heures fixes…

Un petit carré de chocolat ne peut pas lui faire de mal…
FAUX! S’il est bien une erreur à ne pas commettre, c’est de donner du chocolat à votre animal, chien ou chat d’ailleurs. Gardez à l’esprit que le chocolat, et plus précisément le cacao, est un véritable poison pour nos compagnons à quatre pattes. Quelques carrés de chocolat peuvent suffire pour entraîner, au mieux des troubles digestifs, au pire des troubles cardiaques pouvant provoquer la mort de votre animal. Oubliez donc vite ce rituel dangereux!

La chienne sera en meilleure santé si elle a une portée…
FAUX! Cette idée largement répandue tient là encore de notre fâcheuse tendance à attribuer à l’animal des comportements et désirs humains. Il n’existe pas, chez la chienne, de ”désir d’enfant”, la stérilisation ne sera donc pas vécue comme une épreuve. Au contraire, elle soulagera la chienne d’une série de troubles hormonaux souvent mal supportés.

Il est inutile de continuer à vacciner un vieux chien…
FAUX! Ce n’est pas parce que votre animal se fait vieux et commence à préférer son bon gros coussin aux ballades en forêt qu’il ne faut plus le vacciner. Au contraire, le troisième âge est une période à risque chez le chien, son organisme se défendant beaucoup moins bien contre les microbes. D’autant plus qu’il n’est pas nécessaire que votre chien sorte ou soit en contact avec d’autres animaux pour être contaminé, vos semelles de chaussures peuvent suffire à ramener des bactéries de l’extérieur!

Un chien doit être vermifugé 1 à 2 fois par an…
FAUX! Vous devez vermifuger votre compagnon au moins 4 fois par an, et ce quel que soit l’environnement dans lequel vous vivez! Votre chien peut être contaminé sans aucun signe apparent, il est donc important de le traiter régulièrement.

Le chien accélère la cicatrisation de ses plaies en les léchant…
FAUX! La salive du chien ne possède aucune vertu antiseptique ou cicatrisante ! En léchant une plaie, le chien risque au contraire de l’infecter davantage et d’entretenir l’inflammation en ne permettant pas à la plaie de sécher et donc aux tissus de se rassembler.

Tous les chiens ont un flair extraordinaire…
FAUX! Même s’il est vrai que la race canine en général est dotée d’un bon flair, tous les chiens n’ont pas la capacité de renifler les truffes! En effet, les races au nez long et fin ont une sensibilité olfactive nettement supérieure aux races dont le nez est ”écrasé”. Ainsi, le berger allemand dispose d’un bien meilleur flair que le cocker…

Un collier antiparasitaire suffit à protéger le chien des puces…
FAUX! Même performant, un produit ne conservera pas une efficacité optimale pendant une longue période, surtout si l’environnement de l’animal est fortement infesté. Il est donc nécessaire de traiter régulièrement tous les animaux de la maison à l’aide d’un produit en spray ou en pipette, mais également les pièces fréquentées par l’animal.

Certaines races de chiens sont plus dangereuses que d’autres…
FAUX! La vérité est que certaines races de chiens ont plus de puissance physique que d’autres, ce qui les rend inévitablement plus dangereuses en cas de comportement agressif. Néanmoins, l’agressivité n’est pas le propre d’une race en particulier, mais des conditions d’élevage et d’éducation dispensées par le maître.
D’où la nécessité de ne pas laisser n’importe quel type de chiens entre des mains inexpérimentées.

Mélina Hoffmann