27/02/2008

Quelques conseils pour vos chiots

   

L'Alimentation

Le chiot doit toujours avoir à sa disposition un récipient d'eau fraîche (régulièrement changée).


Jusqu'à 5 ou 6 mois, distribuez sa ration journalière en trois ou quatre prises, à heures régulières, toujours dans la même gamelle, et au même endroit.


Au bout d'un an, l'animal peut se satisfaire d'un seul repas par jour.  Lorsque le chien adulte est actif ou de grande taille, vous pouvez garder un rythme de deux repas par jour.

La distribution des repas va développer entre votre chiot et vous des relations étroites. Habituez-le à ce qu'on lui enlève sa gamelle sans grogner.  Faites lui prendre la position « Assis » ou « Couché » avant de l'autoriser à manger.

Distribuez de préférence les repas de votre chiot après ceux de son(ses) maître(s), cela permettra de bien fixer la hiérarchie au sein de votre meute familiale.

 

S'il repousse son plat, retirez-lui sa gamelle après 10 minutes et ne lui donner rien avant le prochain repas.

Le grignotage est déconseillé car il favorise l'embonpoint (prévoyez tout de même quelques friandises en récompense lors des exercices d'obéissance). Veillez également à bien respecter les quantités d'aliments à administrer en fonction de son poids, afin d'éviter toute surcharge pondérale pouvant entraîner des problèmes d'aplomb, de déformation du squelette. Un chiot trop enveloppé peut devenir obèse une fois adulte, et risque d'être exposé à de graves ennuis de santé :


Un chien est atteint d'obésité lorsque son poids excède 20% du poids normal du jeune adulte. Un tiers des chiens consultés par un vétérinaire sont obèses !

chiots qui mangent

Le repos

 

Un chiot passe la majeure partie de son temps à dormir, c'est tout à fait normal et indispensable pour sa croissance et pour son équilibre psychologique.
C'est primordial de respecter le repos du chiot. Il faut essayer de placer son panier dans un endroit de la maison hors du passage, au calme, mais pas à l'abri des bruits de la maison.

 

Ne réveillez pas le chiot qui dort, son sommeil doit être impérativement respecté.

En effet, la vie d'un chiot et d'un jeune chien se caractérise par l'alternance de périodes de repos et de moments d'éveil où il déborde d'énergie.
N'oubliez surtout pas qu'un chiot a un rythme biologique qui diffère de celui de l'être humain.
Pendant son sommeil, son organisme assure sa croissance.
Le chiot de 2 mois dort environ 14 heures sur 24 (c'est-à-dire toute la nuit et plusieurs périodes dans la journée). Son rythme d'activités doit être régulier.

chiots dodo


La Toilette

 

Le chiot ne doit pas être lavé avant 6 mois/1an (son poil et sa peau n'ont pas encore toutes les protections nécessaires), toutefois si son état nécessite vraiment un bain, utilisez un shampoing adapté à son âge.

Des soins répétés, faits en douceur, habitueront le chien au contact avec l'humain.

La propreté
Elle s'apprend dès les premières minutes. Dès votre arrivée mettez votre chiot sur l'herbe pour le soulager et répétez cela toutes les deux heures, après chaque repas ou dès qu'il se réveille.
Si vous n'avez pas de jardin, effectuez la même manoeuvre sur un journal. Cela vous permettra de faire la transition du journal à l'extérieur plus facilement en disposant un journal dehors et en réduisant progressivement la surface du journal.
De même, chaque fois qu'il fait mine de faire ses besoins (il s'agite et tourne sur lui-même)
transportez-le à l'endroit voulu. Ne manquez pas de le féliciter par quelques caresses à chaque fois. Ces démarches sont fastidieuses mais permettent d'obtenir des résultats rapidement.  Si vous le prenez sur le fait ou si vous découvrez à posteriori ses déjections, le réprimander ou lui mettre « le museau dedans » est inutile car complètement incompréhensible pour lui :
- Dans le premier cas, il risque d'assimiler le fait de faire ses besoins à un acte répréhensible

- Dans le second cas, il peut associer la puchiots qui séchent
nition à son comportement du moment.
Dans tous les cas, veillez à ce que le nettoyage soit fait en dehors de sa présence: Il évitera d'associer cela à une façon d'attirer votre attention.

La Voiture

 

Les premiers voyages en voiture du chiot sont souvent liés à des épreuves difficiles (la séparation lorsqu'il quitte sa maman, ses frères et sœurs et la première visite chez le vétérinaire).

A nous de lui donner une autre image de cette caisse de métal qui le fait basculer de gauche à droite et d'avant en arrière.  Dès qu'il aura reçu ses premiers vaccins, emmenons-le « en voiture » (plusieurs fois par semaine) jusqu'à un lieu de promenade et de détente distant de moins de 2 km de « son » logis.  Ensuite emmenez votre chien en ville, au marché et surtout au club canin.

Veillez à ce qu'il n'ait rien manger plusieurs heures avant de prendre la route, préférez les cages de transport aux ceintures de sécurité, si le chiot est dans le coffre de votre break placez un isolant contre l'électricité statique sur le plancher.

chiots voiture